Tourisme et géographie, entre pérégrinité et chaos ? by Jeanmichel Dewailly

By Jeanmichel Dewailly

L'étude du tourisme requiert un huge appel aux sciences humaines et sociales.L'auteur discute de nombreux thèmes qui font débat comme par exemple : faut il créer une "tourismologie" ? Le tourisme estil "flou" ? Le "tourisme d'affaires" estil du tourisme ? Le tourisme estil "libre" ? Une "pérégrinité" anthropologique existetelle ? remark appréhender scientifiquement les lieux touristiques ? Une réflexion qui s'enrichit des théories de los angeles complexité et du chaos.

Show description

Read Online or Download Tourisme et géographie, entre pérégrinité et chaos ? PDF

Similar graphic arts books

Encyclopedia of World Biography. Supplement

The learn of biography has regularly held a tremendous, if now not explicitly said, position at school curricula. The absence in faculties of a category particularly dedicated to learning the lives of the giants of human heritage belies the point of interest such a lot classes have regularly had on humans. From precedent days to the current, the area has been formed via the choices, philosophies, innovations, discoveries, inventive creations, clinical breakthroughs, and written works of its myriad personalities.

The Saint's Saints: Hagiography And Geography In Jerome (Ancient Judaism and Early Christianity)

The Saint's Saints provides Jerome’s international photo as visible via his saints’ Lives. It analyses either his rhetoric and his descriptions of realia, and how he combines classical, Christian and Jewish assets to re-write the biblical Holy Land as a brand new and Christian international for his readers. Susan Weingarten appears to be like at how Jerome dovetails his literary resources along with his event of the cloth international of the fourth century to jot down the Lives of the saints Paul, Hilarion, Malchus and Paula, successfully utilizing them to write down the lifetime of Saint Jerome.

Extra resources for Tourisme et géographie, entre pérégrinité et chaos ?

Example text

Observons d'ailleurs que c'est grâce à tous ces travaux, même inégaux, que les chercheurs actuels, seuls ou en équipe, peuvent maintenant proposer les synthèses auxquelles nous réagissons. Ce développement des études touristiques a vite fait prendre conscience aux géographes, et aux autres aussi, qu'elles ne pouvaient revêtir leur vrai sens que si elles s'ouvraient à d'autres disciplines que la leur, comme on l'a expliqué ci-dessus. L'évidence de la complexité du phénomène touristique a donc émergé peu à peu, et les disciplines universitaires ont donc franchi des limites disciplinaires pour pouvoir bénéficier des apports des autres disciplines, sans s'ériger pour autant comme spécialistes dans ces dernières.

28) ; « pour conclure cette partie prospective, que nous avons choisi (sic) à bon escient, le tourisme intrarégional devrait se tasser d'ici à 2020 » (ibid. 52). Alors, ainsi que d'autres l'ont fait remarquer, « comme toutes les autres sciences, la géographie n'a pas d'objet propre» (Dauphiné, 2003, p. 26), c'est-à-dire qui lui soit propre en exclusivité. ). Il ne semble pas que le tourisme puisse être revendiqué par une branche unique de la science plus que ne peuvent l'être la ville, la politique, le paysage, le transport ou la santé.

Constats pas récents, bien que moins doctement exprimés... : La Fontaine pensait déjà que « quiconque a beaucoup vu peut avoir beaucoup retenu », et un proverbe ne dit-il pas que «le monde est un vaste livre, dont celui qui ne voyage pas n'a lu qu'une seule page» ? Mais peut-être qu'enfoncer des portes ouvertes pour entrer dans un nouveau charabia scientifique conduit à la révélation... Et puis de telles incantations sur le Monde pourraient bien s'accompagner d'un peu plus de retenue vis-à-vis des trois-quarts de sa population (qui, loin des querelles d'experts, ne savent même pas, sans doute, que le mot « tourisme» existe), en ne considérant pas avec autant d'ironie d'« intellectuel» (catégorie par ailleurs tant décriée par le MIT), les perspectives de développement et de tourisme « durables », qui mettent en jeu leur vie, voire leur survie, même si on peut admettre que le terme prête à discussion.

Download PDF sample

Rated 4.38 of 5 – based on 14 votes