Theories des organisations : Approches classiques, by Linda Rouleau

By Linda Rouleau

Show description

Read Online or Download Theories des organisations : Approches classiques, contemporaines et de l'avant-garde PDF

Similar french books

Objectif TFI [Test de Français International]: Guide de preparation

Objectif TFI est un consultant destin# #224; sentra#238;ner au try de Fran#231;ais overseas. Cest aussi un ouvrage dapprentissage du fran#231;ais langue #trang#232;re. Cet ouvrage contient :- une pr#sentation du TFI- un mini-test- un attempt complet- un appendice avec les transcriptions de tous les files sonores entendus dans le mini-test et le try out- un CD audio pour l. a. compr#hension orale, enregistr# avec diff#rentes voix et diff#rents accents

Additional info for Theories des organisations : Approches classiques, contemporaines et de l'avant-garde

Sample text

Il s’agit là d’une interprétation réductrice de la pensée wébérienne. Selon Marie-Jo Hatch (2000), bien qu’on l’ait limitée à la relation entre rationalité bureaucratique et efficacité technique, la contribution de Weber est beaucoup 10. Le « cercle vicieux bureaucratique » se définit par quatre traits essentiels : 1) le développement de règles impersonnelles qui structurent le fonctionnement de l’organisation ; 2) la centralisation des décisions comme conséquence de la règle d’impersonnalité ; 3) l’isolement de chaque catégorie hiérarchique comme conséquence de la centralisation ; et 4) le développement de relations de pouvoir parallèles comme conséquence de l’impossibilité d’éliminer toute zone d’incertitude.

En effet, Weber propose d’expliquer le social en construisant des types purs comme il l’a fait pour la bureaucratie. Un idéal-type est en quelque sorte une synthèse abstraite des caractéristiques de la réalité empirique. Il est obtenu en accentuant plusieurs traits ordonnés selon différents points de vue. Toutefois, il s’agit d’un cas idéal qui n’existe pas, bien qu’il puisse résulter de la généralisation de données empiriques. Le travail de recherche consiste ensuite à examiner dans quelle mesure la réalité se rapproche ou s’éloigne de ce tableau idéal, ce à quoi s’emploient les sociologues de la bureaucratie.

La bureaucratie En réaction aux chercheurs qui s’intéressent aux comportements humains dans les entreprises, des sociologues américains se lancent dans l’analyse de la bureaucratie et défendent la position suivante : les problèmes et les difficultés auxquels font face les individus dans les organisations sont des effets de système. Leurs arguments remettent en question les travaux associés à l’école des relations humaines. Ces sociologues considèrent que l’analyse des relations entre les membres d’un petit groupe ne peut pas se faire indépendamment des structures organisationnelles plus larges dans lesquelles il s’inscrit.

Download PDF sample

Rated 4.51 of 5 – based on 34 votes